Open

Adieux à la mer...


Murmure autour de ma nacelle,
Douce mer dont les flots chéris,
Ainsi qu’une amante fidèle,
Jettent une plainte éternelle
Sur ces poétiques débris.


Souvent, dans ma barque sans rame,
Me confiant à ton amour,
Comme pour assoupir mon âme,
Je ferme au branle de ta lame
Mes regards fatigués du jour.


Extrait de Adieux à la mer de Alphonse de Lamartine,  
Nouvelles méditations poétiques

A Nénette & Bubu...



~~~~~